Peines d’amour perdues

de William Shakespeare

La pièce

Le Roi de Navarre et trois de ses compagnons font vœu de célibat pendant trois ans afin de se consacrer à l’étude.
Coup du sort ! Pour des raisons diplomatiques et incontournables voici que surviennent la Princesse de France et trois de ses dames qu’il faut bien recevoir…
Parallèlement, toute une galerie de personnages issus de la commedia dell’arte ou du théâtre espagnol singent les manières et les amours des souverains et provoquent quiproquos et catastrophes…

Note d’intention

« Tous les styles et niveaux de langage sont ici abordés et parodiés par Shakespeare dans un pur divertissement, qui fait de la langue, des mots et de la poésie le véritable moteur de l’action… Jusqu’à faire surgir par deux fois le théâtre dans le théâtre.
Et pourtant voilà une comédie qui, contrairement à la règle, n’aura point de dénouement !
Peines d’amour perdues, dans un tableau satirique de la cour et de la campagne, allie, dans une parfaite symétrie, esprit et grivoiserie, préciosité et burlesque, comédie romanesque et farce… Une comédie initiatique aussi… qui traite de la jeunesse, de ses passions, de ses violences et de sa soif d’absolu… à la gloire des femmes enfin : elles triomphent ici et finiront par mener la
danse ! »

Distribution

Mise en scène
Hervé Van der Meulen

Assisté de
Lubin Labadie
Ulysse Robin

Traduction
François-Victor Hugo

Avec
Aksel Carrez
Ambre Dubrulle
Délia Espinat-Dief
Constance Guiouillier
Thomas Harel
Théo Hurel
Lubin Labadie
Pierre-Antoine Lenfant
Juliette Malfray
Mathias Maréchal
Juliette Maurice
Laurent Prache
Soulaymane Rkiba
Ulysse Robin
Pier-Niccolo Sassetti
Hervé Van der Meulen

Chorégraphie
Jean-Marc Hoolbecq

Scénographie
Claire Belloc

Conseillère musical
Juliette Malfray

Lumières
Stéphane Deschamps

Costumes
Isabelle Pasquier

Maquillage
Audrey Millon