La Vie est un Songe

de Pedro Calderón de la Barca

La pièce

Le roi Basile l’a lu dans les astres : son fils Sigismond, qui vient de naître, est un porteur de malheur qu’il s’agit d’écarter du trône sans délai. Il choisit alors de l’enfermer loin du monde des humains. Mais lorsque le temps de sa mort s’approche, le doute s’insinue dans l’esprit du vieux roi… Peut-on échapper à sa destinée ? Sa nouvelle décision ne sera pas sans conséquence ! Elle nourrira d’inépuisables désirs de vengeance et de pouvoir, déclenchera de guerrières chevauchées, et plongera les humains dans le sang et les larmes, à la frontière du rêve et de la réalité, sur le dur chemin qui mènera Sigismond vers la sagesse.

Note d’intention

« Cette pièce de 1635 est d’abord un thriller qui ne cède en rien à « Game of Thrones », plein de bruit et de fureur – une fureur sauvage et explosive qui propulse les personnages dans des situations palpitantes ; c’est un ouvrage au baroque flamboyant, pleinement espagnol dans la mesure où il remet à sa place de valeur suprême le code de l’honneur.

Ce texte est aussi un conte philosophique sur les dérives du pouvoir qui nous persuade que nous rêvons et que la vraie vie est après ; la modernité de ce texte baroque réside dans sa flamboyante capacité à passer à nos contemporains le message suivant : rien n’est prédéterminé, votre destin est entre vos mains, ne pliez pas devant les contingences, les coups du sort, les contraintes de toute sorte qui pourraient vous maintenir au sol. L’exercice d’un pouvoir, quel qu’il soit, ne doit pas vous persuader que vous vivez alors que vous êtes endormi ! C’est enfin un parcours d’acteurs exceptionnel, car il mêle l’introspection, la révolte, la déchéance et la gloire.

Le texte original de Pedro Calderón a donné lieu à un travail d’adaptation important, destiné à faire jaillir le sens profond de la pièce pour nos spectateurs peu habitués aux valeurs de cette époque, rendre les dialogues efficaces et accessibles, sans enlever une once de la folie chevaleresque et de l’ivresse des situations qui fait que « La vie est un songe » est un grand spectacle populaire. »

Distribution

Traduction et adaptation
Michael Stampe

Mise en scène
Christophe Lidon

Assisté par
Natacha Garange

Avec
Frédéric Andrau
Jérôme Anger
Gérard Desarthe
Lina El Arabi
Valentine Galey
Gaël Giraudeau
Dominique Pinon

Costumes
Chouchane Abello-Tcherpachian

Lumières
Marie-Hélène Pinon

Musique
Cyril Giroux

Images
Léonard