Emportée par mon élan

De Florence Muller

La pièce

Aujourd’hui c’est jour de fête, Geneviève marie son grand fils. De la photo de famille au banquet, en passant par l’église et la pièce montée, Geneviève nous entraine dans une folle journée dont les évènements vont bouleverser le cours de sa vie.
Elle va, dans le plus grand désordre, enguirlander sa famille, bavarder avec Ken et Barbie, tenter un ballet végétal, et regonfler le moral de ses organes.

Note d’intention

Les mariages m’ont toujours inspirée, par leurs foisonnements d’émotions, leurs débordements en tous genres et leur caractère unique. J’ai choisi de raconter toute une journée de mariage vue par le prisme de Geneviève qui va, à contrecœur, marier son fils aîné.
Ce personnage attendait en moi depuis longtemps,
je rêvais d’incarner une figure féminine bourgeoise des années 80, bien sous tous rapports et dont le vernis ne demande qu’à craquer.
Entre mes schémas familiaux, mes souvenirs d’enfance, les impayables chansons de Sheila et ce désir chevillé au corps de créer un alter ego féminin à Peter Sellers dans
The Party, les sources d’inspiration ne manquaient pas !
Je voulais que Geneviève se mette dans tous ses états,
ce sont des jours à ça, où l’on a l’audace facile, on peut tomber, se relever, faire des petits pas de côté, chanter avec son cœur d’enfant, danser avec l’obstacle et/ou se prendre autant les pieds dans ses mots que dans le tapis. Je voulais que cette journée de mariage représente les montagnes russes d’une existence où « tout finit par s’arranger… Même mal ».
Florence Muller

Distribution

Mise en scène
Florence Muller
Julie-Anne Roth

Collaboration artistique
Christian Hecq

Avec
Florence Muller

Scénographie et lumières
Camille Duchemin

Son
Rémi Parguel

Chorégraphie
Caroline Roeland